Accéder au contenu principal

Command and conquer

 Où une commande problématique devient le feuilleton de l'automne.En témoigne ce courriel adressé au professeur concerné :


"M Larmagnac, professeur d'Histoire Géographie au collège Jean Roucas, témoigne : depuis que je travaille aussi au secrétariat d'intendance, c'est formidable, je me sens plus épanoui. Avant, je n'avais jamais assez de monnaie en poche pour payer les parkings mais depuis que je suis payé en lingots d'or, ma vie a changé ! Grâce au secrétariat d'intendance, j'ai gagné au loto et j'ai été contacté par Hollywood pour jouer dans l'adaptation au cinéma de mes séquences pédagogiques du deuxième trimestre. Alors vous aussi, faites comme moi, dites "oui" au Bonheur et rejoignez-nous au secrétariat d'intendance".

 Jingle de fin de la page de pub.

 La suite de notre feuilleton, maintenant. Brandon a quitté Brenda pour se mettre en couple avec Loana qui hésite à quitter Dylan pour se mettre en couple avec Rue du Commerce.com. Pour dire les choses plus prosaïquement : le problème auquel nous nous heurtions, c'est tout simplement que nous n'avions plus de compte "Rue du Commerce Pro" depuis plusieurs milliers d'années (le responsable de l'époque avait été mangé par un Vélociraptor, paraît-il).

Ils nous en ont donc recréé un dans la foulée.

 Du coup, il faudra repasser la commande dessus.

Arrivé au moment de choisir le mode de paiement, l'option "mandat administratif" sera désormais disponible. Il suffira de la sélectionner, puis d'imprimer le document édité et de me le donner pour que je le leur faxe. Malheureusement, en ma qualité de petit personnel exécutant en basses œuvres, je ne suis pas accrédité pour repasser ladite commande. N'étant en effet qualifié que pour faire des photocopies et répondre au téléphone, je risquerais de faire exploser le collège en appuyant sur le mauvais bouton de ma souris.

Or personne ne veut ça.

Il faudrait donc que tu t'en occupes et, pour que ce soit fait dans les règles, que ce soit en présence de Mme la Gestionnaire et soumis à son approbation. Fin de l'épisode du jour, à vous les studios. Bon après-midi à toi : ) ,

--


Le secrétariat de direction

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Rends le Tambour, épisode 2

Où l'on s'est engagé la semaine précédente et où l'on tient parole.




Bonsoir à tous,




Comme attendu, nous vous transférons ci-joint le planning de la semaine prochaine, et profitons de ce message pour relayer cet important communiqué :







Vous souhaitant un bon week-end,


Bien cordialement,

--

Le secrétaire de direction

Imprime-toi ça dans le crâne !

Bonjour à tous,





Il ne vous aura pas échappé que depuis quelques temps, l'imprimante de la salle des professeurs connaissait ce que les spécialistes appellent affectueusement "quelques menus problèmes de fonctionnement". Problèmes qui, curieusement, se sont accentués de façon très invalidante depuis qu'"on" l'a ouverte, qu'on en a enlevé le toner et qu'on a jeté le chariot de celui-ci à la poubelle


Comme disait Bourvil dans des circonstances similaires "ha ben c'est sûr qu'elle va moins bien marcher, maintenant".

Plus mystérieux encore : des tests ADN réalisés par les équipes scientifiques des Experts : Jean Roucas ont révélé que le chariot jeté à la poubelle n'était PAS celui de l'imprimante sus-mentionnée, et n'est donc pas compatible avec celle-ci (qui est-il, d'où vient-il, nul ne le sait).

M Victor a temporairement résolu le pro…

La Possibilité d'une Île

Où l'on découvre que reprendre le travail, c'est moins une fatalité qu'un état d'esprit.



Ha mais vous êtes là, vous ?

Hum, pardon, je ne m'y attendais pas, vous m'avez pris de court.

Je veux dire... si vous êtes là, c'est que vous attendez le planning de la semaine prochaine.


Or si vous attendez le planning de la semaine prochaine, c'est que vous avez repris le travail.


Vous.

Bon, ben, ma foi, pourquoi pas ?


En ce qui me concerne, je trouve que c'est une drôle d'idée mais hé, nous sommes au XXIème siècle, qui suis-je pour juger ?

J'ai donc pris quelques minutes pour vous bidouiller un semainier à main levée dans mon hamac, en mode totale impro, j’espère qu'il satisfera vos attentes, je peux bien faire ça pour vous autres, j'y ai encore mis plein de couleurs comme vous aimez.

Tenez, je suis bon prince, je vais même profiter de l'occasion pour vous envoyer, en plus dudit planning, une peti…