Accéder au contenu principal

Pot d'échappement (2)

 Où il est toujours question d'organiser un pot de retraite en douce.


A l'attention de toujours les mêmes, à l'exception de toujours la même



Bonjour à tous les mêmes, à l'exception de la-même-toute-seule (qui fera à nouveau semblant de ne pas avoir reçu ce message, merci),


En complément de mon précédent message qui, je l'espère, n'a pas causé trop de dommages autour de vous en s'autodétruisant (j'avais peut-être mal réglé le thermostat, j'avoue, c'est capricieux ces petites choses-là), je vous communique ci-après les consignes d'intervention relatives à l'opération d'extraction de l'agent M.

En effet, afin de ne pas attirer l'attention de nos rivaux de l'"Agence Educative Tout Risques (Hors Week-End Et Jours Feriés)", qui pourraient être tentés de la débaucher, ou de l'embaucher, ou les deux à la fois, son extraction sera organisée DANS LE PLUS GRAND SECRET vendredi 17 juin à 19h30 dans le hall de la Base (nom de code : collège Jean Roucas), juste après son dernier debriefing (nom de code : "conseil de classe 3ème1").

De manière à éviter les risques de fuite(s), tout agent désireux de prendre part à l'opération devra mettre en œuvre les techniques d'infiltration enseignées à l'Académie (camouflage, parachutage sur le toit de l'établissement, arrivée par le parking arrière, ... à votre convenance, du moment que vous évitez de passer par l'entrée) pour se glisser SANS BRUIT NI SE FAIRE REMARQUER jusqu'au lieu stratégique sus-mentionné.

Afin, donc, de ne pas éveiller les soupçons de la concurrence, cette extraction se fera sous la forme d'un inoffensif pot de départ à la retraite, façon auberge espagnole. Que vous ayez participé ou non à l'opération "enveloppe secrète" référencée en objet, vous êtes cordialement invités à mettre vos compétences et votre professionnalisme au service de la réussite de cette mission. Il ne vous est demandé que de venir avec de quoi manger ou boire, pour tromper les éventuels agents ennemis qui penseront à un simple mais convivial moment de partage entre collègues. 


Comptant sur votre discrétion, je vous laisse, je crois que j'ai encore loupé le paramétrage du thermostat.

Si j'étais vous, je reculerais un peu.

Genre deux cent mètres.


Bien cordialBOUM

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Petit bonhomme de chemin.

C'est un petit bonhomme tout gris, qui vit recroquevillé dans le coin tout gris d'un univers tout gris, peuplé de bonhommes tout gris recroquevillés dans le coin tout gris d'un univers tout gris et tout ça jusqu'à l'infini, un infini de gris et de petits bonhommes recroquevillés sur eux-mêmes dans leur coin.

Du matin au soir et du soir au matin, comme tous les autres, il bougonne, ronchonne, rabâche, de la voix la plus grise qu'on puisse s'imaginer. "Et pourquoi il a ci ?". "Et pourquoi j'ai pas ça ?". "Et pourquoi ils y ont droit ?". "Et pourquoi on ne me donne pas ?". Personne ne l'aime. Dit-il. Personne ne le respecte. Dit-il. Personne n'est là pour lui. Dit-il. Ah, s'il avait plus d'argent. Plus de considération. Plus de ceci ou de cela. Une maison plus grande, avec une piscine qui fait Plouf. Une voiture plus puissa…

Rends le Tambour, épisode 2

Où l'on s'est engagé la semaine précédente et où l'on tient parole.




Bonsoir à tous,




Comme attendu, nous vous transférons ci-joint le planning de la semaine prochaine, et profitons de ce message pour relayer cet important communiqué :







Vous souhaitant un bon week-end,


Bien cordialement,

--

Le secrétaire de direction

Le Semainier tombé du Ciel

 Où l'administration a ses raisons que la Raison ignore...



Bonsoir à tous,




Vous vous étonnerez sans doute que le mot d'accompagnement soit d'une brièveté (toute relative) ce soir, mais à cela, il y a une raison fort simple, dont je m'en vais vous entretenir instamment.

Que les âmes sensibles et impressionnables soient toutefois prévenues : en plus du planning de la semaine prochaine ci-joint, ce message d'accompagnement lèvera le voile sur certaines vérités indicibles qui gagneraient à rester ignorées des honnêtes gens.


Ainsi donc, les plus calés en d'entre vous en littérature anglophone connaissent peut-être l'oeuvre d'Howard Philips Lovecraft, écrivain américain du siècle dernier qui a révolutionné le genre Fantastique avec ses histoires de créatures abominables, indescriptibles, toutes en tentacules, en yeux innombrables  et en pattes arachnides (un peu comme celles qu'on voit du côté de…