Accéder au contenu principal

Philosophe > All

Où l'on s'était pourtant juré de ne rien écrire cette semaine, et où la grisaille fait enfin une pause-café...




Bonsoir à tous,



Vous l'ignorez sans doute (car la discipline est injustement boudée par les nouveaux  programmes), mais il est un principe fondamental qui régit le monde sulfureux de l'alchimie, celui dit : "de l'Echange Equivalent", que l'on peut résumer ainsi : "pour chaque chose reçue, il faut en abandonner une de valeur équivalente".

Or vous n'avez pas manqué de le remarquer, j'imagine (sinon prenez vite rendez-vous chez l'ophtalmo) : depuis trois jours, l'horizon s'est paré d'une couleur étrange, aérienne, rassérénante - couleur qui, d'après mes recherches, s'appellerait le "bleu", mais cela reste à confirmer -. Plus troublant encore (comme dirait Pierre Bellemare en faisant sa grosse voix) : une espèce d'immense boule de feu apparaît de temps à autre dans le ciel, par intermittence (un peu comme un fonctionnaire à son poste de travail), parfois même plusieurs heures par jour, et jamais deux fois à la même place !
Tant de prodiges ne pouvaient qu'avoir un prix - et quel prix !

Contrairement à ce que les apparences suggèrent (avec une insistance confinant au harcèlement-de-mail), ce soir, le planning de la semaine prochaine ne sera pas accompagné d'un petit mot humoristique. 


Oui, je comprends votre désespoir.


J'ai entendu votre cri de chez moi et ça me touche, vraiment.


Par conséquent, si d'aventure le désœuvrement devait vous étreindre avec la fougue - qui sait ? - d'un catcheur mexicain à la troisième reprise ; ou si vous deviez ressentir quelques effets de manque (on peut rêver !), n'hésitez pas à relire quelques-uns des messages précédents, piochés au hasard sur la page dédiée : http://lesemainierdelasemaine.blogspot.fr/ . Sans doute y trouverez-vous quelques vérités transcendantes supplémentaires - à commencer par la confirmation de cet adage plein de sagesse, hérité d'un disciple de Confucius : "plus les choses changent, et plus elles restent les mêmes".


Vous souhaitant un week-end riche en méditation et en élévation spirituelle,


Bien cordialement,




--




Le secrétaire de direction


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Rends le Tambour, épisode 2

Où l'on s'est engagé la semaine précédente et où l'on tient parole.




Bonsoir à tous,




Comme attendu, nous vous transférons ci-joint le planning de la semaine prochaine, et profitons de ce message pour relayer cet important communiqué :







Vous souhaitant un bon week-end,


Bien cordialement,

--

Le secrétaire de direction

Imprime-toi ça dans le crâne !

Bonjour à tous,





Il ne vous aura pas échappé que depuis quelques temps, l'imprimante de la salle des professeurs connaissait ce que les spécialistes appellent affectueusement "quelques menus problèmes de fonctionnement". Problèmes qui, curieusement, se sont accentués de façon très invalidante depuis qu'"on" l'a ouverte, qu'on en a enlevé le toner et qu'on a jeté le chariot de celui-ci à la poubelle


Comme disait Bourvil dans des circonstances similaires "ha ben c'est sûr qu'elle va moins bien marcher, maintenant".

Plus mystérieux encore : des tests ADN réalisés par les équipes scientifiques des Experts : Jean Roucas ont révélé que le chariot jeté à la poubelle n'était PAS celui de l'imprimante sus-mentionnée, et n'est donc pas compatible avec celle-ci (qui est-il, d'où vient-il, nul ne le sait).

M Victor a temporairement résolu le pro…

La Possibilité d'une Île

Où l'on découvre que reprendre le travail, c'est moins une fatalité qu'un état d'esprit.



Ha mais vous êtes là, vous ?

Hum, pardon, je ne m'y attendais pas, vous m'avez pris de court.

Je veux dire... si vous êtes là, c'est que vous attendez le planning de la semaine prochaine.


Or si vous attendez le planning de la semaine prochaine, c'est que vous avez repris le travail.


Vous.

Bon, ben, ma foi, pourquoi pas ?


En ce qui me concerne, je trouve que c'est une drôle d'idée mais hé, nous sommes au XXIème siècle, qui suis-je pour juger ?

J'ai donc pris quelques minutes pour vous bidouiller un semainier à main levée dans mon hamac, en mode totale impro, j’espère qu'il satisfera vos attentes, je peux bien faire ça pour vous autres, j'y ai encore mis plein de couleurs comme vous aimez.

Tenez, je suis bon prince, je vais même profiter de l'occasion pour vous envoyer, en plus dudit planning, une peti…