Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du septembre, 2015

Ineffable

 Où ça rime (presque, le collège ne s'appelant pas vraiment "Jean Roucas", vous l'aurez compris).


Le Secrétaire de Direction du Collège Jean Roucas
Ayant squatté toute la journée la machine à café
Tantôt piquant des sprints sur sa chaise à roulette
Tantôt catapultant des trombones et boulettes
(sur sa collègue stoïque au regard affligé),
Se trouva fort dépourvu
Quand le moment d'envoyer le semainier fut venu.

Pas un seul petit morceau
De prose ou de vers rigolo :
Il n'avait pas le temps, et rien ne lui venait.
C'est dire s'il se trouvait maintenant
Particulièrement embêté.

Et comme il ne voulait passer
Tout son week-end entre ces murs,
Ni que vous lui teniez rancune
De cette défection forcée
Il s'empressa de s'empresser
De faire appel à sa culture
(pourtant encombrée de lacunes).

Entre deux petits sommes
Le regard fixé sur l'écran
(Ce qu'uniquement savent faire
Les plus grands fonctionnaires !)
Il rassembla la somme
De ses souvenirs d'enfants
Et pilla sans…

Publi-Communiqué

Où l'on est en plein paiement des factures "réabonnements" du CDI, et où ça finit par déteindre.


Madame, Monsieur,


Par la présente et sans obséquiosité superfétatoire aucune, j'ai l'insigne honneur d'avoir l'humble privilège d'accuser réception de votre demande de réabonnement à "Semainier Hebdomadaire Magazine", célébré par la presse spécialisée comme étant "le rendez-vous incontournable de tous les jeunes profs dans le vent" (car à Semainier Hebdo Magazine, on le sait bien : être jeune, c'est d'abord une question d'état d'esprit. Et être dans le vent, d'abord une question de météo).

Toute l'équipe rédactionnelle vous remercie pour la confiance que vous lui témoignez et s'engage à donner le meilleur d'eux-mêmes, c'est-à-dire de moi.

Chaque semaine, Semainier Hebdo magazine, c'est en effet :

- Un condensé synthétique TOUT EN COULEUR de l'actu de VOTRE établissement, pour tout …

Sport Billy

Où l'on prépare la première alerte incendie de l'année conjointement avec la journée du sport scolaire, et où il y a peut-être un lien entre les deux.


Cette semaine, à Jean Roucas, il va y avoir du sport.

Non, sérieusement. Ce n'est pas qu'une façon de parler.

Du vrai sport, avec des vrais sportifs dedans.

Non seulement les entraînements sur plage méridienne démarrent dès ce lundi (avec Mme Ferrer pour ouvrir la danse, au sens propre), mais le mercredi qui vient sera également placé sous le signe de l'effort physique (son intitulé de "Journée du Sport Scolaire" ne prêtant pas vraiment à confusion).

Les élèves de 6ème qui, on le sait, aiment bouger dans tous les sens, vont enfin le pouvoir en tout impunité !

On vous conseille donc de vous maintenir en forme ce week-end, histoire d'être bien dans vos baskets et, surtout, surtout, de ne pas perdre le rythme de l'établissement (peut-être, oui, que ce sera du luxe, mais ça vaut mieux qu'u…

Radio Nostalgie

Où l'on a à peine repris que c'est comme si on ne s'était jamais arrêté.


Les vacances ne sont plus qu'un lointain souvenir.

Quelques images, quelques fragrances vous reviennent par moment, mais floues, fades, sans relief, en noir et blanc, comme un film Bulgare diffusé sur Arté en sous-titré allemand vers trois heures du matin.

José, le beau guide Andalou sans qui vous n'auriez pas survécu à votre trek sauvage dans les rues de Limoge, et que vous vous étiez promis de ne pas oublier, n'est plus qu'un sourire colgate collé sur une chemise ouverte.

Le soleil faiblit.

Les températures baissent.

On voudrait prolonger, on le voudrait vraiment, mais les Cornetto vanille-nougat de la place des Moines n'ont plus la même saveur.

La morosité s'installe.

A quand remontent-elles, ces vacances chéries ?

Une semaine, vraiment ?

Un mois ?

Un an ?

Un millénaire ?

Ont-elle eut lieu, seulement ?

En votre coeur, un doute existentiel grandit.

Avec ce doute, une…