Accéder au contenu principal

Articles

Affichage des articles du 2018

Sea, Sex and LSUn

Parce que vous pensiez VRAIMENT que vous étiez déjà en vacances ?







Bonjour à tous,


Branle-bas-de-combat au Collège Jean Roucas.


Nous sommes le mercredi 11 juillet et à ce jour, Mme la Principale Adjointe constate que tous les LSU n'ont pas été remplis pour les niveaux 6ème, 5ème et 4ème (alors que la date butoir était fixée au 9).

Outre l'utilité pédagogique de ce travail (certes fastidieux, mais nécessaire), il me semble utile de vous rappeler que c'est cette même Madame la Principale Adjointe qui établira vos emplois du temps pour les 365 jours à venir (elle est en plein dedans depuis des jours et j'aime autant vous dire que le fait de vous imaginer, bronzant en bord de mer pendant qu'elle trime, ne l'encourage pas à la bienveillance), alors si vous rêvez de travailler les mercredis après-midi, les samedis entre 22h et 3 heures du mat', ou un dimanche sur deux en fonction de la vitesse du vent e…

Au rapport

A l'attention de l'ensemble des personnels du Collège


Bonjour à tous,


A peine en vacances (ou pas tout à fait encore !) et déjà, le Collège vous manque terriblement ?
Réjouissez-vous, braves gens, le Collège ne vous a pas oublié - lui !

LE COLLEGE NE VOUS OUBLIE JAMAIS.

IL REVE DE VOUS LA NUIT.

ET DANS SES REVES, IL A UNE HACHE.

Mais bref. Je m'égare.


Si vous avez besoin de votre dose quotidienne de Jean-Roucas, ou si vous souhaitez simplement jeter un regard nostalgique sur l'année écoulée, nous vous transférons ci-joint le bilan d'activités présenté en Conseil d'Administration la semaine dernière.


Vous en souhaitant bonne réception - et bonne lecture ! -, ainsi que les bonnes vacances qui s'imposent,



Bien cordialement,

--

Le secrétaire de direction

L'Amour à la page (hahoummmm tchatchatcha)

 Où l'on s'apprête à la tourner (la page), et où l'on chante pour ne pas déchanter.



Alors j'ai une bonne et une mauvaise nouvelle.

La bonne, c'est qu'"ILS" sont en vacances.

La mauvaise, c'est que pas vous.

Mais bon, vous, ce n'est pas bien grave parce que vous êtes en vacances toute l'année, si l'on en croit les gens du privé.

Du coup, vous en reprendrez bien pour une petite semaine, pas vrai ?

Allez, ne vous faites pas prier, c'est la maison qui offre.

Mais si, mais si, j'insiste.

J'INSISTE, J'AI DIT.

Vous le voulez, votre avertissement de travail pour faute professionnelle ? Non ? Bon ben voilà.

Rendez-vous lundi, alors.


Et comme je ne suis pas bégueule (quoi que ça puisse vouloir dire par ailleurs - le français n'étant pas une science exacte, j'en veux pour preuve les copies de vos élèves), je vous envoie un joli petit planning couleu…

Le peti seménié 2 l'édukassion nassionalle

Où l'on ne (sous-)traite pas avec l'ennemi, mais avec ce qu'on a sous la main...


Deux mots de semainier dans la même semaine ?

Comme vous y allez !

Dois-je vous rappeler que j'ai obtenu le statut de fonctionnaire à la sueur de mes additions à deux chiffres (lointain souvenir d'un concours pas encore digéré) ?

Or ce statut me donne droit à... euuuh... des droits ! Oui, parfaitement, madame ! Et les 35 heures annualisées en font partie !


Par conséquent, plutôt que de vous écrire un texte rigolo sans protester, puis de porter plainte contre vous et de vous faire appeler à comparaitre devant le tribunal des Prud'hommes (ou de l'Inquisition Espagnole, selon disponibilités) pour "esclavagisme moderne et conséquences", j'ai profité de la fête des élèves pour réquisitionner au hasard une de nos "chères têtes blondes" (on les appelle ainsi parce que quand on ne les verra plus, ce sera …

Le Semainier du Lundredi Soir

 Où l'informatique a ses raisons que le calendrier ignore.


ENFIN vendredi soir !

On a failli attendre.

Je ne sais pas pour vous mais cette semaine m'a paru in-ter-mi-na...


Comment ça, "on n'est toujours que lundi" ? !

Mais quel est ce prodigieux prodige ?

Après les mois de mars en juin, l’Éducation Nationale aurait-elle inventé les fins de semaine de début de semaine ?

Encore une réforme du calendrier ?

Que nenni !

Il se trouve simplement que sur un coup de tête, la boîte mail de l'établissement est partie en voyage organisé (avec une partie des applications rectorale, elles ont réservé tout un bus rien que pour elles) jeudi dernier à 16 heures, direction les Fidjis, où elles ont bu des mojitos et doré au soleil jusqu'à ce matin vers 10 heures. Il faut dire que comme chacun sait (suivez mes regards), les tarifs des tour operator sont bien plus avantageux en juin …

Boulets et giboulées

 Où la météo, c'est vraiment plus trop ça.


Bonsoir à tous,


Avoir la tête dans les nuages, c'est beau. Tout de suite, on pense "Petit Prince", on pense "innocence", on pense "tout-sauf-boulot".

Avoir la tête dans les orages, c'est moins beau. On pense alors "remboursez-nous notre mois de juin !", "fichu réchauffement climatique !", "si seulement je n'avais pas troué la couche d'ozone !" (ou plus probablement : "qui a laissé chanter Christophe Maé ?").


Manque de chance pour vous, le semainier et les orages ont de nombreux points communs.

Déjà, ils ont une fâcheuse tendance à tomber sitôt que vous êtes en week-end.


Ensuite, comme les orages, un semainier chasse l'autre.

Ne parlons pas du fait qu'en période de conseil de classe, pour certains, ce sont les grandes eaux, la grise mine, le tonnerre qui gronde sous le sourire humide - po…

Un Semainier plus Grand à l'Intérieur

Où l'on éprouve une drôle de désorientation chronologique...


A l'ensemble des voyageurs temporels du Collège Jean Roucas,




Bonsoir à tous - même si le temps est relatif et si mon soir à moi peut très bien être votre matin à vous (ou vice versa, ne soyons pas sectaires - même si mes matins de week-end commencent à midi, ce qui complique encore les choses).


Cela ne vous aura pas échappé : si l'on en croit les fiches de paie que j'ai distribuées dans vos casiers jeudi, nous sommes en Mars (ce qui, vous en conviendrez, explique beaucoup de choses sur le plan de la météo).

Il va donc falloir sérieusement vous préparer à boucler le deuxième trimestre, malgré le fameux coup de fatigue du milieu de l'année scolaire (heureusement, les orientations AFFELNET et les surveillances du Brevet sont encore loin ! N'y pensons même pas !).


Mais tenez bon ! Les vacances de Pâques seront bientôt là - et avec elles, vo…

Semaine bissextile

Où l'on prolonge la thématique, à défaut de pouvoir prolonger le week-end d'un jour ou deux, cette fois...



Réjouissez-vous, amis !

ça n'arrive, paraît-il, que tous les quatre cent ans, et c'est un phénomène rare dont bien peu de personnes ont pu faire directement l'expérience : la semaine prochaine sera une semaine de cinq jours.

Oui, vous avez bien lu.


En astrologie, cela équivaut à une configuration céleste de type "Taureau en Lion" (sans doute parce que le Lion a mangé le Taureau, mais je ne suis pas très calé en astrologie) - ou, selon d'autres sources, "Taureau ascendant Lion" (même si un Lion sans dents, je lui souhaite bien du plaisir pour mâcher le Taureau - mais je n'y comprends rien, je pense que ces gens-là parlent par métaphores, preuve objective qu'ils ont trop de temps libre).

Chez les Mayas, la semaine de cinq jours était également considé…

Et jamais deux sans trois

 Où l'on s'apprête à profiter du dernier long week-end avant le très long sprint final.


Trois jours. Non mais allo quoi. Trois jours de week-end. J'hallucine.


Mais qu'est-ce que vous voulez qu'on fasse, de ces trois petits jours ? C'est qu'on n'a plus trop l'habitude, nous.


Même en partant ce soir et en se cachant dans la soute, on ne pourrait pas profiter des grandes étendues sauvages de l'ouest américain avant demain après-midi (au moins). Autant dire qu'il serait déjà presque temps de rentrer (sans compter le temps qu'on passerait au poste frontière pour expliquer ce qu'on faisait en soute caché dans un étui à guitare king size ou dans un sarcophage égyptien en placoplâtre acheté à la Foir'Fouille) (c'est donc ça, le fameux Touthenkarton ?).

Pour le Japon, ce ne sera pas possible non plus, on n'aurait pas récupéré du décalage horaire de l'aller qu'on s…

Sur les dents - 2

Où les conséquences suivent la cause avec la diligence qu'on leur connaît, après un mardi férié bienvenu, et au terme d'un vendredi après midi rattrapé un mercredi (c'est complexe, je sais)...




SUUUURRRR-PRIIIIIIISE !



Vous ne l'attendiez pas si tôt, ni si nombreux, mais c'est bien une double ration de semainier que je vous propose aujourd'hui, conscient du trouble existentiel dans lequel je m'apprête à vous plonger séant.


Déjà qu'après cette coupure de début de semaine, on ne sait plus si on est lundi, mardi, mercredi ou jeudi (on sait déjà qu'on n'est pas vendredi, hélas - ou alors seulement cet après-midi, mais avec une semaine d'avance et sans week-end derrière. Vous suivez ?)... alors si le semainier débaroule dans votre boîte mail dès mercredredi soir (on va l'appeler comme ça, du coup), et qu'en plus il couvre deux semaines (dont la première n'en est une qu'a…

Sur les dents - 1

Où l'on a beau être un secrétaire administratif, on n'en est pas moins homme, avec des soucis d'homme...


BonJOur à ToUS,


MoN ÂMe (Ou, DU MOinS, cE quI faIT OFFicE dE...) ME COmmaNDE dE VOus ECrire un MOt SPiriTUEL, MAiS MeS DEnts, BEAucouP moiNS conCILIANteS, mE COMMAndeNT dE renTRER CHez moI ILLIco poUR Me COLLeR LA TêTE Dans LE FRiGo.

Aussi VOus abandONNé-JE à regrET, écaRTELé ENtre mON AFFECTion pouR VouS ET Mes chiCOTS.

VouS souhAITAnt uN Week-enD SUr-MESuRE (MaiS PaS suR les DENTS),


BieN cordiALEment,

--

Le secrétaire de direction

Mi bureau es mi casa

Où les journées de permanences administratives se suivent et se ressemblent.


Bonjour à tous,

Parce qu'il faudra bien reprendre le boulot un jour en général, et si possible lundi 23 avril en particulier, autant être un homme (ou une femme, ne soyons pas sectaire) averti, et donc en valoir deux. Mais je me comprends - et j'ai bien du mérite, je sais, vous vous dites ça chaque semaine.

A cet effet, je vous transfère ci-joint le planning de la semaine de la rentrée, à consommer avec beaucoup de modération (ou, au contraire, beaucoup d'alcool à portée de la main, pour oublier les sueurs froides que sa simple lecture pourrait vous causer).

En ce qui me concerne, je me découvre des prédispositions professionnelles insoupçonnées. Difficile, en effet, de vous décrire avec des mots humains le plaisir qui fut mien pendant cette journée de permanence administrative, le confort indécent de la chaise à roulettes (devenue depuis longtemps une extension de ma personne), l’éclat éblouissan…

Motivé comme un fonctionnaire

Où faute d'avancer dans ses projets personnels, le secrétaire de direction peine à trouver la motivation pour rédiger ses petits messages de fin de semaine - et, plus généralement, à garder le sourire...




- Vendredi 16 mars :


Buona serra a tuttiCome previsto, si prega di trovare in allegato il programma per la prossima settimana.Ti auguro un buon fine settimana,Cordiali saluti,–Le secrétaire de directionOui parce que bon, les correspondants italiens arrivent jeudi prochain, alors autant profiter du week-end pour vous entraîner "en situation". Bon alors, par contre, je préfère prévenir, c'est du Google Trad, hein, j'ai beau être un puits de science (à sec, sauf en période de crue), je ne maîtrise pas la langue de Don Corleone... ou disons que j'ai les bases nécessaires à la survie immédiate : mozzarella, pizza, panzani et tutti cuanti.

Sans oublier l'essentiel : "chi va piano va sano", notre devise à nous autres les secrétaires administratifs (je me …

Rends le Tambour, épisode 2

Où l'on s'est engagé la semaine précédente et où l'on tient parole.




Bonsoir à tous,




Comme attendu, nous vous transférons ci-joint le planning de la semaine prochaine, et profitons de ce message pour relayer cet important communiqué :







Vous souhaitant un bon week-end,


Bien cordialement,

--

Le secrétaire de direction

Rends le Tambour !

Où l'on n'écrira pas un pavé rigolo deux fois dans la même journée, parce qu'à la base, on est quand même payé pour travailler (il paraît), et où l'on se contente d'une suite comme à Hollywood...





Bonsoir à tous,


J'étais, une fois de plus, parti pour rédiger un mot d'accompagnement tambour battant, mais comme le tambour en question est porté disparu (c.f. mail de ce matin), il faudra vous contenter de quelques lignes très (trop !) académiques (et du planning de la semaine prochaine, évidemment. Nous avons beau être fonctionnaire, nous restons professionnel avant tout).


Ainsi donc, j'apprends en même temps que vous (et avec une consternation égale !) que ledit mot d'accompagnement hebdomadaire a décidé de faire la grève "jusqu'à retour dudit tambour", par solidarité envers celui-ci.


"Qui sait, en effet (me glisse-t-il à l'oreille, avec une fièvre militante que …

Imprime-toi ça dans le crâne !

Bonjour à tous,





Il ne vous aura pas échappé que depuis quelques temps, l'imprimante de la salle des professeurs connaissait ce que les spécialistes appellent affectueusement "quelques menus problèmes de fonctionnement". Problèmes qui, curieusement, se sont accentués de façon très invalidante depuis qu'"on" l'a ouverte, qu'on en a enlevé le toner et qu'on a jeté le chariot de celui-ci à la poubelle


Comme disait Bourvil dans des circonstances similaires "ha ben c'est sûr qu'elle va moins bien marcher, maintenant".

Plus mystérieux encore : des tests ADN réalisés par les équipes scientifiques des Experts : Jean Roucas ont révélé que le chariot jeté à la poubelle n'était PAS celui de l'imprimante sus-mentionnée, et n'est donc pas compatible avec celle-ci (qui est-il, d'où vient-il, nul ne le sait).

M Victor a temporairement résolu le pro…

Déphasage Temporel

Où l'on y retourne pour une seule petite journée de permanence en horaires allégés, avant de pouvoir profiter de congés à peu près bien mérités...



Bonjour à tous,


Cette semaine, c'est un peu perturbant, le vendredi tombe un lundi - et 17h15, aux alentours de 15h30.


On a vite fait d'y perdre son calendum (c'est à dire à la fois son calendrier et son latin).

Si de surcroît, on considère que les vacances ont débuté samedi matin, mais tombent à leur tour un lundi après-midi, alors là, terminé, on nage en plein paradoxe temporel, on sait qu'il est temps de rentrer chez soi pour prendre une aspirine et laisser le monde se dépatouiller avec ses crises de métaphysique quantique.


Mais pas sans vous avoir fait parvenir le planning de la semaine prochaine, qui tombe dans quatorze jours.


Tout est normal.


Vous souhaitant de très bonnes vacances, avec des jours à peu près dans le bon ordre (ou pas, on s'en fiche du moment qu&#…

Philosophe > All

Où l'on s'était pourtant juré de ne rien écrire cette semaine, et où la grisaille fait enfin une pause-café...




Bonsoir à tous,



Vous l'ignorez sans doute (car la discipline est injustement boudée par les nouveaux  programmes), mais il est un principe fondamental qui régit le monde sulfureux de l'alchimie, celui dit : "de l'Echange Equivalent", que l'on peut résumer ainsi : "pour chaque chose reçue, il faut en abandonner une de valeur équivalente".

Or vous n'avez pas manqué de le remarquer, j'imagine (sinon prenez vite rendez-vous chez l'ophtalmo) : depuis trois jours, l'horizon s'est paré d'une couleur étrange, aérienne, rassérénante - couleur qui, d'après mes recherches, s'appellerait le "bleu", mais cela reste à confirmer -. Plus troublant encore (comme dirait Pierre Bellemare en faisant sa grosse voix) : une espèce d'immense …

Tu ne viendras pas ce soir (et ça tombe bien vu que j'ai pas racheté de chipsters)

Où dehors, c'est le Ragnarok, vu qu'il neige à gros flocons un 26 janvier et que les hommes s'entretuent dans les magasins de grande distribution pour du Nutella en solde (je ne vois pas d'autre explication).



Bonsoir à tous,


Je ne sais pas pour vous, mais aujourd'hui, chaque fois que j'ai jeté un oeil par la fenêtre (et j'aime autant vous dire qu'on fait ça souvent, dans la fonction publique), j'ai eu l'irrépressible envie de vous souhaiter un joyeux noël et d'excellente fêtes de fin d'année.

De cet élan festif inattendu est née une idée qui, petit à petit, a cheminé dans mon esprit avant d'y affleurer, timide, discrète,  puis de s'y installer avec toute sa famille, son camping-car et son berger allemand. Idée subtile, un rien complexe, qu'il serait possible de formuler en ces termes : "rendors-toi, petit secrétaire de direction, tu ne vas quand même pas travailler u…

Dans "despotes", il y a "des potes". Coïncidence ?

Où l'on veut bien faire du zèle, mais où il y a des priorités.




Bonsoir à tous,


Au risque de décevoir certains et d'en soulager d'autres, je ne ferais pas long ce soir - et je sais que j'écris ça à chaque fois, ou presque, et que ça n'empêche pas mes messages d'accompagnement d'être interminables et de s'éparpiller en moult digressions saugrenues, aussi absconses que le contenu d'une circulaire rectorale, mais ce soir, oui, ce soir, contrairement à ce que suggère cette phrase à rallonge (que Proust n'aurait pas renié, avec deux grammes d'alcool dans le sang - mais buvait-il seulement, là est la question ?), c'est pour de bon, pour de vrai, pour de juste : il va me falloir couper court et bien dégagés autour des oreilles.

Car figurez-vous que j'ai des invités à la maison.
Si.
Car on peut travailler dans l'éducation nationale et avoir des amis quand même. Par quel mi…

La Possibilité d'une Île

Où l'on découvre que reprendre le travail, c'est moins une fatalité qu'un état d'esprit.



Ha mais vous êtes là, vous ?

Hum, pardon, je ne m'y attendais pas, vous m'avez pris de court.

Je veux dire... si vous êtes là, c'est que vous attendez le planning de la semaine prochaine.


Or si vous attendez le planning de la semaine prochaine, c'est que vous avez repris le travail.


Vous.

Bon, ben, ma foi, pourquoi pas ?


En ce qui me concerne, je trouve que c'est une drôle d'idée mais hé, nous sommes au XXIème siècle, qui suis-je pour juger ?

J'ai donc pris quelques minutes pour vous bidouiller un semainier à main levée dans mon hamac, en mode totale impro, j’espère qu'il satisfera vos attentes, je peux bien faire ça pour vous autres, j'y ai encore mis plein de couleurs comme vous aimez.

Tenez, je suis bon prince, je vais même profiter de l'occasion pour vous envoyer, en plus dudit planning, une peti…