Accéder au contenu principal

Now loading

Où surmenage et créativité ne font pas bon ménage (et où on découvre sans y croire qu'on peut être fonctionnaire et être surmené).



20/10/2014 :


Bonjour à tous,


Comme attendu avec beaucoup d'impatience, je vous fait parvenir ci-joint le semainier du 10 au 14 novembre, sans mot d'accompagnement cette fois-ci faute de temps.

Puissent vos bonnes âmes pardonner leur modeste serviteur que je suis, et l'excuser du très hypothétique désagrément occasionné (je suis cependant sûr et certain que ça ne gâchera pas votre week-end, que je vous souhaite ensoleillé).

Bien cordialement,

 --

Le secrétariat de direction



 14/11/2014 :


 A l'attention de l'ensemble du personnel


Bonjour à tous,


Veuillez trouver ci-joint le semainier relatif à la période du 17 au 21 novembre, toujours sans mot d'accompagnement.

Sachez cependant que tout le long de la semaine, j'en vendrais sous le manteau à ceux d'entre vous qui ne pourraient plus sans passer.

Prévoir un stylo pour les chèques.

Vous souhaitant un excellent week-end,

Bien cordialement,

--

 Le secrétariat de direction



 21/11/2014 :


Bonsoir à tous,

Même causes, mêmes effets : vous trouverez ci-joint le semainier couvrant la période du 24 au 27 novembre, plein de jolies couleurs mariées avec goût, harmonie et sens de la mesure, mais toujours pas de mot d'accompagnement amusant pour rendre le lundi matin moins douloureux.

Pour information, je vais demander une décharge horaire au rectorat pour pouvoir intégrer la rédaction de ces messages d'intérêt public à mon emploi du temps. J'ai bon espoir de l'obtenir, avec une voiture de fonction décapotable.

J'ai déjà reçu 10 euros et un mars, je prends ça comme un bon début. Je vous tiens au courant et vous souhaite un excellent week-end.

Bien cordialement,

--

Le secrétariat de direction

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Rends le Tambour, épisode 2

Où l'on s'est engagé la semaine précédente et où l'on tient parole.




Bonsoir à tous,




Comme attendu, nous vous transférons ci-joint le planning de la semaine prochaine, et profitons de ce message pour relayer cet important communiqué :







Vous souhaitant un bon week-end,


Bien cordialement,

--

Le secrétaire de direction

Le Semainier tombé du Ciel

 Où l'administration a ses raisons que la Raison ignore...



Bonsoir à tous,




Vous vous étonnerez sans doute que le mot d'accompagnement soit d'une brièveté (toute relative) ce soir, mais à cela, il y a une raison fort simple, dont je m'en vais vous entretenir instamment.

Que les âmes sensibles et impressionnables soient toutefois prévenues : en plus du planning de la semaine prochaine ci-joint, ce message d'accompagnement lèvera le voile sur certaines vérités indicibles qui gagneraient à rester ignorées des honnêtes gens.


Ainsi donc, les plus calés en d'entre vous en littérature anglophone connaissent peut-être l'oeuvre d'Howard Philips Lovecraft, écrivain américain du siècle dernier qui a révolutionné le genre Fantastique avec ses histoires de créatures abominables, indescriptibles, toutes en tentacules, en yeux innombrables  et en pattes arachnides (un peu comme celles qu'on voit du côté de…

Imprime-toi ça dans le crâne !

Bonjour à tous,





Il ne vous aura pas échappé que depuis quelques temps, l'imprimante de la salle des professeurs connaissait ce que les spécialistes appellent affectueusement "quelques menus problèmes de fonctionnement". Problèmes qui, curieusement, se sont accentués de façon très invalidante depuis qu'"on" l'a ouverte, qu'on en a enlevé le toner et qu'on a jeté le chariot de celui-ci à la poubelle


Comme disait Bourvil dans des circonstances similaires "ha ben c'est sûr qu'elle va moins bien marcher, maintenant".

Plus mystérieux encore : des tests ADN réalisés par les équipes scientifiques des Experts : Jean Roucas ont révélé que le chariot jeté à la poubelle n'était PAS celui de l'imprimante sus-mentionnée, et n'est donc pas compatible avec celle-ci (qui est-il, d'où vient-il, nul ne le sait).

M Victor a temporairement résolu le pro…