Accéder au contenu principal

Syndicat du crime (1)

Où l'on me demande de réserver des casiers de la salle des professeurs pour les syndicats enseignants afin de faire la part des choses entre les fonctions enseignantes et militantes, et où l'on ne peut pas dire que cette initiative "gadget" m'enchante follement. 

Où, par conséquent, je profite de l'occasion pour créer des casiers "Franc-Maçons" (le meilleur syndicat du monde), "Illuminatis" (l'autre meilleur syndicat du monde) et "Akatsuki" (la société secrète de ninjas qui en veulent à Naruto dans le dessin animé japonais éponyme). Société secrète dans le casier de laquelle je laisse ce message de doléance : 



Madame, Monsieur,


Les parents du petit Naruto Uzumaki (4ème2) ont téléphoné, ils prétendent qu’à plusieurs reprises, votre syndicat s’en serait pris PHYSIQUEMENT à leur enfant et, je cite, « aurait essayé d’anéantir son village, ses amis et son maître (ce en quoi ils auraient d’ailleurs réussi) ». Ils ajoutent qu’il aurait aussi « corrompu son meilleur ami ».

Nous avons des clichés d’ecchymoses, de contusions et de cratères fumants qui tendent à corroborer leurs accusations.

Je vous rappelle à toutes fins utiles que ces enfants sont des mineurs et qu’au regard de la loi, vos activités démoniaques sont passibles de sanctions pénales lourdes.

Aussi, je vous prierai de bien vouloir cesser séance tenante de faire apparaître des serpents géant maléfiques dans la cour de récréation et d’arrêter de sauter dans les arbres qui jouxtent l’établissement. Non seulement ce n’est pas très respectueux des formes de vie végétales, mais cela fait également de notre établissement la risée de Mourillon-sur-Bieuvre, parce que c’est juste (selon les riverains) « très très ridicule et pas très mature » (d’autant que vous vous vautrez une fois sur deux).

Par ailleurs, vous serez prié de jeter vos Kunai usagés dans les poubelles prévues à cet effet, au lieu d’essayer de les planter dans notre personnel administratif sous prétexte qu’ils ne servent à rien.

Vous en remerciant par avance,

Bien cordialement,


Le secrétariat

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Petit bonhomme de chemin.

C'est un petit bonhomme tout gris, qui vit recroquevillé dans le coin tout gris d'un univers tout gris, peuplé de bonhommes tout gris recroquevillés dans le coin tout gris d'un univers tout gris et tout ça jusqu'à l'infini, un infini de gris et de petits bonhommes recroquevillés sur eux-mêmes dans leur coin.

Du matin au soir et du soir au matin, comme tous les autres, il bougonne, ronchonne, rabâche, de la voix la plus grise qu'on puisse s'imaginer. "Et pourquoi il a ci ?". "Et pourquoi j'ai pas ça ?". "Et pourquoi ils y ont droit ?". "Et pourquoi on ne me donne pas ?". Personne ne l'aime. Dit-il. Personne ne le respecte. Dit-il. Personne n'est là pour lui. Dit-il. Ah, s'il avait plus d'argent. Plus de considération. Plus de ceci ou de cela. Une maison plus grande, avec une piscine qui fait Plouf. Une voiture plus puissa…

Rends le Tambour, épisode 2

Où l'on s'est engagé la semaine précédente et où l'on tient parole.




Bonsoir à tous,




Comme attendu, nous vous transférons ci-joint le planning de la semaine prochaine, et profitons de ce message pour relayer cet important communiqué :







Vous souhaitant un bon week-end,


Bien cordialement,

--

Le secrétaire de direction

Le Semainier tombé du Ciel

 Où l'administration a ses raisons que la Raison ignore...



Bonsoir à tous,




Vous vous étonnerez sans doute que le mot d'accompagnement soit d'une brièveté (toute relative) ce soir, mais à cela, il y a une raison fort simple, dont je m'en vais vous entretenir instamment.

Que les âmes sensibles et impressionnables soient toutefois prévenues : en plus du planning de la semaine prochaine ci-joint, ce message d'accompagnement lèvera le voile sur certaines vérités indicibles qui gagneraient à rester ignorées des honnêtes gens.


Ainsi donc, les plus calés en d'entre vous en littérature anglophone connaissent peut-être l'oeuvre d'Howard Philips Lovecraft, écrivain américain du siècle dernier qui a révolutionné le genre Fantastique avec ses histoires de créatures abominables, indescriptibles, toutes en tentacules, en yeux innombrables  et en pattes arachnides (un peu comme celles qu'on voit du côté de…